Découvrir le mont Karthala aux Iles Comores

mont Karthala aux Iles Comores

Comores est une destination qui en vaut la peine d’être visitée lors d’un voyage en Afrique. Les amoureux de la nature vont être particulièrement gâtés, car on dit que Comores est encore vierge et que tout est encore à découvrir. Sans parler des paysages à couper le souffle et pour se dépayser complètement.

Randonnée au Karthala

Volcan des Comores, le Karthala fait partie des endroits phares de l’Ile. Ce volcan a connu une vingtaine d’éruptions au cours des XIXè et XXè siècles. La montagne a 2 362 mètres d’altitude. Sa longueur est de 30 kilomètres et une largeur de 15 kilomètres. Au sommet, on a un immense cratère, le plus grand au monde d’ailleurs. On peut alors admirer des caldeiras emboîtées les unes dans les autres. Une vue époustouflante.

Pour parcourir cette montagne en randonnée, il faut alors compter 2 jours et la nuit est passée au sommet en bivouac. De plus, on peut également profiter des belles plages qui longent les côtes. Ne pas hésiter à demander plus de renseignements sur le voyage auprès de trapeze des mascareignes. D’une manière générale, le prix d’une randonnée est environ quelques centaines d’euros par personne. Cela dépend des offres comprises dans le pack.

Illustration du parcours

Généralement, pour une journée randonnée au Karthala, le réveil se fait vers 4 heures du matin. Le chauffeur ainsi que le guide passent à peu près 30 minutes après cela. Une fois arrivé sur les lieux, il faut compter une marche de 6 heures minimum selon le rythme. Cela dit, c’est une randonnée assez sportive. De ce fait, il est fortement recommandé de ne pas oublier de quoi se rafraîchir. Notamment de l’eau à environ 2 litres par personne.

Il faut noter que ces 6 heures de marche comptent les pauses dans des paysages assez verdoyants. On est entouré de fougères ou de grands arbres comme l’eucalyptus ou le lichen. Par ailleurs, il importe de rappeler que la redescente est encore plus inconfortable. En effet, les genoux et les orteils peuvent en souffrir. Enfin, il faut noter que le volcan a connu sa dernière éruption en 2007.

Toute somme, on l’aura compris, il faut avoir une certaine condition physique pour pouvoir réaliser le parcours. Aussi faut-il absolument se faire accompagner par un guide. Il est également important de bien s’équiper notamment par rapport aux chaussures et les tenues. Ces derniers doivent être adaptés et confortables.

Conseils pratiques pour le voyage

Le climat pouvant affecter le voyage, il est judicieux de connaître qu’aux Comores, celui-ci est divisé en deux parties pendant l’année. De novembre à mars, la saison est chaude et pluvieuse. Tandis qu’entre avril et octobre, la saison est hivernale. C’est en hiver qu’il vaut mieux visiter l’Ile, car la température est modérée et il y a moins d’averses.

Autres détails qu’il est intéressant de connaître, c’est la durée de vol qui est de 13 heures. Quant au visa, on peut l’obtenir sur les places. En somme, c’est une destination plutôt apprécié pour les paysages ainsi que la nature.

Related posts

Leave a Comment